La probabilité statistique de l’Amour au premier regard (Livre)

Bonjour mes Gloubinours !!!

Le mois de février va bientôt commencer, apportant avec lui la Saint Valentin.
Disons-le-nous, je n’aime pas cette fête car soyons sincère, il ne faut pas un jour spécial pour dire, montrer à notre moitié combien il est précieux dans notre vie.

Bref, aujourd’hui, pour rester dans le thème de l’amour, je partage avec vous un nouveau livre : La probabilité statistique de l’Amour au premier regard de Jennifer E. Smith.

J’ai lu ce livre il y a plusieurs années mais j’avais envie de le partager avec vous.
Je ne me souviens plus très bien comment je l’avais connu mais il me semble que j’avais lu le résumé sur Internet.
Il avait alors piqué ma curiosité.

A l’époque, l’Amour représentait tout ce que je n’aimais pas, peut-être parce que l’on ne me rendait pas celui que j’offrais. Bref, ce livre a été un coup de cœur et le reste aujourd’hui encore.

Qui n’a jamais cru au coup de foudre d’un premier regard ??
J’avoue que je suis de ceux qui pensent que chaque rencontre est synonyme d’apprentissage (bon ou mauvais) de soi. Chaque rencontre arrive dans nos vies lorsque nous en avons besoin.

La probabilité statistique de l’Amour au premier regard est une succession de coïncidence, d’échange …

Je vous ouvre son univers …

Je me rappelle l’avoir dévoré en quelques jours. Lorsqu’une histoire me passionne, je peux passer une journée entière à ne pas décrocher.

Le livre s’ouvre sur une succession de « si », de « ou », de « peut-être » …
Nous faisons la connaissance de l’héroïne Hadley Sullivan. Après une succession de retard, la jeune femme rate son avion. Elle doit se rendre à Londres pour le mariage de son père.
A quatre minutes près, elle le rate mais ces quatre minutes vont bouleverser sa vie à jamais.

Croyez-vous au destin ? Elle non et pourtant …

La jeune femme réussi tout de même à s’enregistrer sur le prochain vol.
Alors qu’elle attend celui-ci, elle fait la connaissance d’un jeune homme.
Il lui propose de l’aider avec sa valise. Celle-ci refuse. Cependant, en s’éloignant, elle fait tomber ses affaires, il surgit alors à ses côtés pour l’aider.
Quelque chose d’étrange se produit entre eux comme une connexion invisible …

Ils se rendent compte en discutant qui seront dans le même vol pour Londres à un siège près.
Alors qu’ils font connaissance autour d’un sandwich, la jeune femme lui apprend qu’elle est claustrophobe, qu’elle va à Londres pour un mariage. Elle lui fait d’ailleurs remarquer qu’il porte un porte-habit. Elle croit alors qu’il s’agit d’un mariage sans que celui-ci lui dise oui.

Quelque chose en lui, lui fait battre le cœur un peu plus …
Alors qu’il s’absente pour répondre au téléphone, celle-ci décide d’appeler sa mère pour lui expliquer la situation.
En raccrochant, elle a perdu Oliver de vue.
Elle décide de se rendre seule à l’embarquement.

Alors qu’elle est déjà installée, Oliver refait surface.
Pendant qu’ils discutent une vieille dame s’approche et leur signifie qu’il est assis sur son siège. En voyant les deux jeunes personnes, elle décide de les laisser côte à côte. Elle pense qu’ils sont en couple.

Leur trajet va durer 7 heures. 7 heures qui vont leur permettre d’échanger, d’apprendre à se connaitre, de confier leur peur, leur rêve …

Une complicité s’est créée entre les deux personnes, un lien invisible et incassable.
Alors qu’arrive l’heure des aurevoirs, aucun des deux n’a envie de quitter l’autre.
Après une étreinte qui ne dure que quelques minutes, chacun prend une direction opposée.

Leur chemin se croisera-t-il une nouvelle fois ??

Perdue dans ses pensées et encore déboussolée par cette rencontre, Hadley doit se rendre au plus vite à l’église où la cérémonie va avoir lieu.

 

Après un trajet rapide malgré les embouteillages, la jeune femme arrive enfin à l’église où tout le monde l’attend.

Elle est accueillie par les autres demoiselles d’honneur qui ont pour mission de la préparer le plus vite possible.

Alors que la jeune femme est encore sous le coup de l’émotion, du décalage horaire, il est temps d’avancer vers l’autel.

 

Après une cérémonie qui laisse Hadley encore plus incertaine sur sa présence. Elle se retrouve dehors avec les invités sans connaitre personne.

Une des demoiselles d’honneur lui indique que son père est à l’intérieur et souhaite-lui parler.

En se dirigeant à l’intérieur, elle surprend la voix de Charlotte (sa nouvelle belle-mère) et d’une autre personne.

 

En écoutant la conversation, elle comprend que Charlotte souhaite faire connaissance avec Hadley et surtout qu’elle attend un heureux événement.

Pour Hadley, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Bouleversée par cette nouvelle, elle retrouve son père. Les retrouvailles sont gauches et maladroites. Pourtant la jeune fille essaye de ne rien laisser paraitre.

 

Alors que la traditionnelle séance photo commence, la jeune femme apprend qu’il y a un enterrement qui se déroule à Paddington, l’endroit au Oliver lui avait parlé de « son mariage ». Hadley comprend qu’il ne s’agissait pas d’un mariage et qu’Oliver ne lui a jamais confirmé. Oliver assistait en réalité à l’enterrement de son père.

 

Sur un coup de tête, la jeune fille décide de s’y rendre afin d’être aux côtés d’Oliver.

 

Après un parcours du combattant pour trouver la fameuse église, Hadley tombe sur un sinistre spectacle.

En cherchant désespérément Oliver du regard, la jeune fille pense avoir fait l’erreur de sa vie.

En finissant par le trouver, ils restent tous les deux plantés, accrochés au regard de l’autre.

Hadley décide qu’il est temps de partir. Pourtant, le jeune homme l’appelle pour la retenir.

 

Alors qu’il est surpris de la voir, il l’invite tout de même à s’asseoir sur le banc proche d’eux.

Un long silence s’installe entre eux. Tous les deux n’arrivent pas à comprendre ce qui se passe.

Après un long silence et quelques banalités échangées, celui-ci décide de l’embrasser.

Surprise puis soulagée, Hadley ne sait plus quoi dire.

 

Et pourtant, ce moment suspendu entre eux prend fin, Oliver doit rejoindre le cortège.

 

Après un dernier regard et une étreinte maladroite, les deux jeunes gens se séparent.


A la recherche d’un nouveau DIY ?? Re-découvrez mon Nichoir en forme de caravane : https://onlyyou-weddingplanner.fr/diy/diy-mon-nichoir-en-forme-de-caravane/ . 


Encore sous le choc, Hadley tente de rentrer à l’hôtel où se déroulera la réception.

 

Alors qu’elle retrouve son père et sa belle-mère dans une suite, la jeune fille craque et raconte sa journée et pourquoi elle est partie précipitamment à la fin de la cérémonie.

 

C’est le premier moment de complicité (même maladroit) que nous assistons entre Hadley et son père.

 

Après cet échange, il est temps de se préparer. Les demoiselles d’honneur de Charlotte réussissent pour la deuxième fois à préparer Hadley.

Nous assistons à échange sincère entre Charlotte et la jeune fille qui décide de faire tomber les barrières et d’apprendre à connaitre la mariée.

 

La réception peut afin commencer. La jeune fille arrive enfin à se détendre malgré le fait qu’elle doive encore danser avec son père.

Pendant cette danse, la jeune fille prévient son père qu’elle a fini par accepter Charlotte et qu’elle ne lui en veut pas pour l’arrivée du bébé.

Mais son père la prévient, Charlotte et lui n’attendent pas d’enfant.

Malgré tout, Hadley montre à son père qu’elle sera là, qu’elle fera des efforts.

Au final, cette journée se termine mieux que ce que la jeune fille avait imaginé.

 

Alors que la jeune fille s’éclipse pour appeler sa mère, une fois la conversation finit. Oliver apparait à sa hauteur.

D’abord sous le choc, puis soulager de le revoir, chacun essaye de raconter sa journée.

 

Puis Oliver décide d’inviter Hadley à danser et là, une belle histoire est née.

Celle de deux personnes qui se sont trouvées par le hasard, à cause de 4 minutes de retard …

 

Ce livre m’a beaucoup plu, une chose est sûre : ce livre nous parle du destin, de quelque chose qui nous échappe …

 

Ne vous êtes-vous jamais posés cette question : pourquoi lui ? Pourquoi maintenant ? Pourquoi ici ?

 

Certaine chose échappe à tout contrôle et c’est lorsque nous baissons la garde que les plus belles rencontres se présentent à nous.

Alors on peut croire au destin ou se raconter des fables, chaque rencontre apportera sa leçon dans nos vies.

Ce livre n’est pas simplement une histoire d’amour entre deux jeunes personnes. C’est un miroir nous obligeant à regarder notre reflet, à faire le point sur nos rencontres, à comprendre celles-ci.

 

Ce livre m’a conquis avec cette écriture fluide, cette absence de surplus mais aussi cette fatalité : cette succession d’événements qui échappent à nos contrôles …

 

Ce livre nous montre à quel point certaines choses sont superficielles et combien d’autres méritent que nous fassions le premier pas.

Certains trouveront cette histoire banale mais pour ma part, je trouve que le message véhiculé peut parler à tous : oser faire le premier pas, ne pas se poser de question.

 

Si vous avez envie d’être surpris, je vous invite à le découvrir sans plus attendre.

 

Seul bémol à mon sens ? La couverture.

Vous le savez, j’apporte beaucoup d’importance à la première de couverture. Je trouve important de faire un effort sur celle-ci pour susciter l’intérêt et sortir du lot.

Pour celle de La probabilité statistique de l’Amour au premier regard, je la trouve trop banale. A premières vue, le livre fait penser à une simple amourette de jeunesse.

Je trouve cela dommage car un véritable message plus profond est véhiculé.

 

Mais cela nous prouve une fois de plus qu’il ne faut pas faire confiance aux apparences !!!

 

Sur ceux, il est temps pour moi de vous laisser, j’étais ravie d’ouvrir une nouvelle fois ma bibliothèque et de vous faire découvrir un nouveau livre.

Je vous retrouve très vite pour un nouveau post !!!

 

Je vous embrasse fort !!!

A bientôt mes Gloubinours !!